Réunion avec l'inspecteur académique.

Publié le par Des Lycéens Du Lycée Sonia Delaunay

Ce mardi 12 février 2008, une délégation de 4 enseignants, 2 parents d’élèves et 2 lycéens ont été reçu par l’inspecteur d’académie.
Après la présentation des revendications sur la baisse de la DHG,celui-ci à répondu que la baisse ne concernait pas que Sonia Delaunay et qu’elle suivait un contexte national de baisse des effectifs et du budget.
Il est important que les partis concernés (parents-profs-lycéens) par cette baisse de la DHG restent mobilisés et fassent en sorte que d’autres lycées touchés protestent à leur tour contre cette baisse afin que nous soyons entendu!


Compte rendu des professeurs:


Aux élèves, parents d'élèves et enseignants qui ont fait part de leur inquiétude quant à la diminution des moyens attribués au Lycée Sonia Delaunay pour la rentrée prochaine, soit 103 heures de moins que cette année et argumenté que les dotations horaires pour les options facultatives (Arts plastiques et Musique), pour les langues (Anglais, Espagnol, Allemand et Portugais), pour la maintenance pédagogique du parc informatique (TICE) , pour le maintien d'une neuvième classe de seconde et pour les dédoublements nécessaires en section ST2S étaient insuffisants, il a été répondu que l'enveloppe globale transmise par M. Le recteur à M. l'Inspecteur était limitée, répartie équitablement entre les établissements et ne pouvait être augmentée.

Ces moyens sont en très nette diminution conformément à la volonté ministérielle de supprimer 11200 postes de fonctionnaires. Ils s'appuient également sur des calculs concernant les prévisions démographiques de l'INSEE.

Or , la disparition de la classe de première STG, au Lycée Sonia Delaunay,  qui encouragera un certain nombre d'élèves à choisir d'autres filières, voire un redoublement en classe de seconde afin de rester dans leur lycée, les prévisions d'effectifs dépassant déjà les 33 élèves par classe à la rentrée 2008, l’assouplissement de la carte scolaire encourageant également les familles d'autres secteurs à demander l'inscription de leur enfant dans notre lycée, compte tenu des bons résultats au baccalauréat qui y sont obtenus et des options attractives de qualité qui y sont enseignées, amènent la communauté scolaire du Lycée Sonia Delaunay à demeurer très préoccupée.

C’est pourquoi le maintien d'une neuvième classe de seconde paraît  absolument  nécessaire  aux enseignants. Ces derniers constatent déjà une grande hétérogénéité au sein des classes de seconde. Les difficultés se répercutent sur les niveaux de première et de terminale où les classes extrêmement chargées ne font apparaître aucun signe de la baisse démographique que l'on veut bien évoquer.

M. l'Inspecteur indique que des ajustements, tenant compte des effectifs de seconde à la rentrée, pourraient être envisagés mais nous savons qu'ils ne suffiront pas à combler les manques cités ci-dessus.

En conséquence, la délégation demande à M. L'Inspecteur de  prendre acte de la nécessité de voir cette dotation horaire globale revue à la hausse.

Publié dans Actions

Commenter cet article